L’Allemagne et l’Italie regorgent de véhicules récents à des prix défiant toute concurrence.

En effet, le parc allemand compte 53 millions de véhicules*. Il est le plus important de l’E.U. Le marché y est donc très dense et diversifié. Les véhicules d’occasion sont souvent récents, nombreux et soignés. Leurs tarifs sont très attractifs.
La place de l’automobile dans la société y est prépondérante.
Les allemands changent très souvent de véhicule.

Le parc italien compte 40 millions de véhicules. Il est le deuxième marché de l’E.U.
Contrairement au modèle économique français ou allemand, les italiens privilégient le leasing afin de limiter les taxes. Ce mode de fonctionnement favorise la concurrence et le renouvellement fréquent des véhicules.
Le parc automobile d’occasion y est donc très riche, en perpétuel renouvellement et là aussi, très attractif.

Malgré certaines différences internes de fonctionnement et d’organisation, les lois générales de l’E.U. concernant les véhicules y sont identiques. (TVA, CT…)

 

* Le parc français compte 38 millions de véhicules (Sources INSEE 2016)